La deuxième guerre mondiale

          Avec l'arrivée de la seconde guerre mondiale, l'effectif redescend à 21 sapeurs-pompiers, dont 8 travaillent sur Giromagny. Un poste de pompier permanent est crée mais ne peut être maintenu, faute de ressources.

          Cette période ne laisse rien apparaître de particuler si ce n'est l'acceptation par l'autorité militaire, à la demande du maire et pour un temps de 90 jours, de la mise en affectation spéciale de 14 sapeurs normalement mobilisables. Cependant 9 sapeurs sont fait prisonnier, 6 n'échappent pas au travail obligatoire en Allemagne et 5 sont déportés. Les effectifs remontent après l'Armistice pour atteindre 56 hommes. 

 

          Les problèmes matériels sont nombreux en cette période : une motopompe Gugumus achetée en 1942 bien que neuve, n'aspire plus ; les remplacements de pneus sont difficiles, voire impossibles ; Le maintien des réserves d'essence est aléatoire... Et pourtant les incendies sont nombreux, notamment lors des bombardements des usines de Sochaux et Belfort.

          Le 13 Septembre 1944, le maire obtient la mise à disposition de 8 sapeurs, présents en mairie jour et nuit, prêt à interventir au premier appel. Ce poste fonctionnera jusqu'à la liberation.

                                                                           Deuxième centre de secours

5 Rue des Casernes

90200 Giromagny

pompiers.giromagny@gmail.com

​Tel : 03.84.29.36.39

Facebook du CIS Giromagny
  • Facebook Social Icon
Accès Administrateur :